27/01/2005

Plus jamais

Il y a 60 ans était libéré le camp de la mort d'Auschwitz.
Auschwitz ne se résume pas à des vieilles photos en noir et blanc ou à des films d'une autre époque. Auschwitz, c'est tous les jours que nous devons lutter contre, que nous devons le débusquer et en mesurer l'ampleur derrière l'apparence anodine d'un quartier de fromage de couleur sur un écran de télé.
"Le ventre est encore fécond d'où est sortie la bête immonde" a dit Berthold Brecht.
J'en veux pour preuve cette gentille gordeleuse croisée un jour, défendant son intention de voter VB car c'est "uniquement pour faire réagir les partis traditionnels". Contre quoi et pourquoi en les choisissant eux ? La réponse vient maladroite, floue, non-structurée, alimentée d'anecdotes, mais chevillée aux tripes. Et les obersturmfürher des partis de l'Apocalypse l'ont bien compris, c'est encore avec le ventre qu'on amène le mieux là où on veut les hypocondriaques de l'existence.



11:00 Écrit par Lato | Lien permanent | Commentaires (7) |  Facebook |

Commentaires

ben oui la connerie n'a pas 60 ans et n'est pas l'apanage des allemands : elle est universelle, intemporelle et se propage partout. Que la douleur de cette commémoration fasse réfléchir au moins 1 connard : dans mon cas, c'est fait...

Écrit par : AH | 27/01/2005

ne dit-on pas... ...que l'Histoire est un éternel recommencement? Et pourquoi commémore-t-on le génocide juif et pas le rwandais? Y aurait-il de notre part un racisme du souvenir ou de l'émotion?

Écrit par : nickdoel | 27/01/2005

on l'a commémoré 1 délégation belge est même allée à Kigali, la couverture médiatique, même française était importante, mais la nature du régime rwandais actuel empêche de repartir complètement à 0...

Écrit par : AH | 28/01/2005

... et msieur, msieur !
pourquoi les alliés y zont pas bombardé les camps sans défense anti-aérienne alors qu'ils bombardaient les complexes industriels surprotégés juste à côté... ?

:-S

Écrit par : chewie | 28/01/2005

AH, j'étais sûrement en vacances... ...pour avoir raté les fastueuses commémorations rwandaises avec leur cortège de têtes couronnées et de présidents en tous genres. En voyage lorsque l'ont a fait une minute de silence quotidienne pour les victimes de la famine en Afrique. Ca doit-être ça!

Écrit par : nickdoel | 28/01/2005

Nick... Tu oublies également, entre autres, les palestiniens de Shabrah et Shatilah dégommés par la milice libanaise maronite, les kurdes gazés par Saddam, les aztèques massacrés par les espagnols et les sioux assassinés par les tuniques bleues à Wounded Knee.
Il y aura toujours une dure loi du nombre et de la proximité dans le
souvenir collectif. Cela n'empêche ni la compassion ni la conscientisation.
Et tu sais, au Rwanda ( et AH nous le rappelle), ils commémorent.

Écrit par : L.S. | 28/01/2005

mais aussi, les phoques au pôle nord, les mars dans les cours de récré, les wallons par les flamands (là, j'anticipe!), le Standard par Bilbao, et encore tant d'injustices dans le monde...

Écrit par : nickdoel | 28/01/2005

Les commentaires sont fermés.