01/02/2005

Etre ou ne pas être (dans le vent)

Valentino ( le tailleur, pas l'enturbanné en noir et blanc) l'a dit lors de l'un de ces récents magnifiques défilés: sa nouvelle collection est une ligne pour la femme d'aujourd'hui. On peut donc en conclure que la femme d'aujourd'hui est une post-pubère anorexique d'un mètre nonante qui n'arrête pas de tirer la tronche et qui peut se permettre de prendre le premier avion vers Milan pour y acheter un ensemble à 500.000 balles ( les européens auront fait la conversion). Valentino est clairement un homme de terrain. A l'évidence, on ne doit pas pratiquer les mêmes.


10:13 Écrit par Lato | Lien permanent | Commentaires (7) |  Facebook |

Commentaires

Meuh non Valentino Rossi est en fait un coureur à moto, qui gagne plein de courses en faisant des whiling, et qui n'est pas anorexiques du tout. Il habite plus près de bologne que de Milan et n'a jamais joué à la baballe, alors tu penses, 500.000...

Écrit par : AH | 01/02/2005

Ben moi... ... je ne connais que Martini Rosso, c'est aussi un coureur, mais plutôt de jupons. Que cela n'empêche pas José Bové de pousser la chansonnette.

Écrit par : L.S | 02/02/2005

deux mains pour les crepes ?
ben, non une !!!

Écrit par : Nola | 02/02/2005

Mais bien évidement la bonne !

Écrit par : Nola | 02/02/2005

Le tailleur de pierre ?

Écrit par : | 03/02/2005

Valentino Rossi? il chantait petit papa Noël, c'est ça?

Écrit par : nickdoel | 06/02/2005

Moi je suis plus Valentino Grandissimo : il n'y a pas que les planches à pain qui ont le droit d'avoir un défilé !!!!!

Écrit par : nat | 02/03/2005

Les commentaires sont fermés.