16/04/2005

Minute darwinienne

Tout évolue, nous dit-on. Il est vrai que des indices, par-ci, par-là, attestent d'un incontestable changement. Les zakouskis, par exemple (ces petites choses à manger lors de mariages et de réceptions, dont il bon de voir par quelle porte ils arrivent et d'aller s'y poster, quand on se fiche comme de sa première culotte de l'évènement, et que l'on a décidé de tuer son ennui en s'empiffrant comme un sapajou): on est passé de l'infâme canapé au pâté à la délicate cuillerée de gambas safranée parfumée à l'huile de truffe, ou au vidé de petits gris aux échalottes et fleur de sel de Guérande. C'est un indice fort. Il y en a d'autres. Je voudrais vous parler ici du cerveau. Notre cerveau. Il est, de nos jours, composé de 3 couches: un cerveau reptilien -siège de nos fonctions vitales et de nos instincts-, un système limbique -qui génère nos sentiments et nos humeurs-, et finalement, un cortex cérébral qui nous a permis la pensée, l'analyse, le langage. La question que je me pose est la suivante: quelle sera la fonction de la prochaine couche ?




16:40 Écrit par Lato | Lien permanent | Commentaires (14) |  Facebook |

Commentaires

Elle servira à... ...... euh c'était quoi déjà la question ????????

Écrit par : nat | 16/04/2005

*** Heu...je dirais: soit la couche de l'universalité, et de la morale, soit un rétrécissement de la couche limbique, pour ne laisser place qu'à l'humeur instinctive...
Très beau blog...
gorgo

Écrit par : gorgo | 16/04/2005

... Merci, Gorgo, et bien vu.
Je pense aussi que la prochaine couche sera celle de la perception de la collectivité, du sens de l'autre et nous permettra de nous mettre en résonnance avec l'âme collective. Mais ce sera pour le prochain modèle... l'homo universalis ?

Écrit par : Lato | 17/04/2005

qui sait... Nous avons les moyens intellectuels et matériels d'y parvenir...
Manque juste la volonté de ceux qui font tourner le monde... mais je crois que les famines et les tyrans des siècles passés ont un peu braqué les puissants sur l'opulence et la richesse individuelle...

Écrit par : gorgo | 18/04/2005

... J'ai l'impression que l'homme actuel ne peut se défaire de ses peurs. Il ne parvient pas à se mettre en perspective et à voir que la solution passe par l'Autre. Sa seule option pour tenter de maîtriser son angoisse réside dans une course effrénée à la possession, que ce soit au niveau des individus ou des groupes... les égoïsmes et les guerres. Je pense, qu'au-delà des systèmes éducatifs défaillants, nous avons peut-être un problème de "hardware". Qui sait que cette âme collective n'existe réellement, phénomène bien physique qui serait la somme de toutes nos ondes personnelles ( car le cerveau est peut-être bien un système vibratoire) mais que nos récepteurs ne soient pas encore très performants.

Écrit par : Lato | 18/04/2005

homo universalis... on peut rêver, oui....

Écrit par : fun | 18/04/2005

Si je comprends bien c'est à cause de la 3ème couche qu'on est obligé de travailler pour vivre...
Alors, je dirais que la 4ème couche supprimerait la partie trop sévère de la 3ème couche... Je ne pense pas être très claire sur ce point mais bon, ça a le mérite de m'avoir fait réfléchir!!! Pas une mince affaire!!
Have a good day!!!

Écrit par : Lou | 18/04/2005

Heu, Lou... Ré-explique-nous ça. A ton aise.

Écrit par : Lato | 18/04/2005

*** Je suis assez d'accord avec toi sur le fonds, Lato, mais je ne pense pas qu'il soit nécessaire d'attendre d'avoir découvert une réalité physique à ce qui est déjà un fait de l'intellect: il y a quelque chose de commun qui résonne en tout humain et qui fait également qu'il reconnait, quoiqu'il en dise, tout humain comme personne intelligente et sensible... ce fait ne devrait-il pas suffire à infléchir toutes les politiques actuelles? il existe des types de situation où l'on surmonte la peur... danger d'un être aimé, ou réflexion attentive sur cette peur... enfin, comme tu l'auras remarqué, je ne suis qu'un idéaliste un peu déconnecté...

Écrit par : gorgo | 18/04/2005

Gorgo Ce que tu dis est vrai. Et il est étonnant de voir, dans des situations d'extrême urgence, comme le réflexe premier est de sauver l'autre. Mais ce qui est vrai dans certaines conditions, ne l'est plus au quotidien. Alors peut-être que le "hardware" est déja installé, mais clairement le "software" qui le pilote n'en est qu'à sa première version, assez pauvre.
Comme dit Fun, continuons à rêver...

Écrit par : Lato | 18/04/2005

je recommence J'aimerais que la 4ème couche nous permette de se situer au bon endroit au bon moment!!
Les conséquences seraient alors: travail idéal, partenaire idéal, environnement idéal... Une sorte de "life matching"
Toutefois, je crains que ça ne pose un problème: il y aura peut-être affluence à certains endroits de la planète...
Mais bon, moi, je peux pas tout résoudre, je ne suis qu'une femme!!!
Je crois que j'ai assez cogité pour auj!!! ou plutôt niaisé!!!

Écrit par : Lou | 18/04/2005

Mais, oui, Lou... T'imagines le bordel ? La moitié de la planète à Torremolinos, l'autre à Marchienne-au-pont ! Note, ça résoud le problème des embout' sur le ring Est le matin.
Mais le problème, avec ton système, c'est que si tout le monde trouve instantanément le partenaire idéal, il ne me restera plus qu'à aller me planquer dans le même trou que Ben Laden et le mollah Omar. Alors, c'est vrai que je ne suis pas difficile, mais me faire reluire le conduit par les copains barbus, une autre fois s'il-te-plaît !

Écrit par : Lato | 18/04/2005

Saluto Lato Je tenais simplement à dire que pour un cerveau normalement constitué, le débat qui précède est tout simplement incompréhensible. A moins que ce soit le compte-rendu d'une discussion tenue dans une fumerie d'opium ?

Écrit par : AH | 18/04/2005

élégance musicale bonjour, pour la musique à maritza... il s'agit de buddha bar..... et de MFarmer dans l'ombre de la chambre

Écrit par : Rose | 18/04/2005

Les commentaires sont fermés.