27/04/2005

Houba houba hop hop

Après avoir injecté des cellules de cerveau humain dans un foetus de souris, des chercheurs en ingénierie génétique étudient maintenant la possibilité de créer un être hybride humain-chimpanzé (le "humanzee" en anglais, contraction de "human" et "chimpanzee"). Le chimpanzé possédant 98% du génome humain,  la créature obtenue serait l'animal idéal pour les recherches en laboratoire. Ce nouveau domaine de recherche s'appelle l'expérimentation chimérique et le but avoué est de faire avancer la médecine à grands bonds.
On nous raconte des bobards. Regardez autour de vous. L'expérience a déja eu lieu.



16:33 Écrit par Lato | Lien permanent | Commentaires (15) |  Facebook |

22/04/2005

L'évolution qui a du bon

Les hasards de calendriers offrent parfois à l'Histoire des raccourcis surprenants. Alors que monte sur le Saint-Siège un homophobe anti-contraception, anti-divorce, anti-avortement ( mais pro quoi encore ?), est votée en Espagne, haut lieu de L'Inquisition, la loi qui autorise pour les homos le mariage et l'adoption. Ca ne va pas ramener à la vie les 100.000 victimes des fous de Dieu de l'époque mais c'est quand même le signe qu'on a fait un peu de chemin depuis. Torquemada, grand couillon, retourne-toi dans ta tombe, tu vas t'en prendre une.



14:13 Écrit par Lato | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

19/04/2005

Le sens de la formule

"A se réfugier derrière le paravent de l'éthique, nous serions les derniers naïfs de l'Europe" a déclaré hier le ministre-président de la Région wallonne lors d'une mission économique en Iran, pays où les droits de l'homme sont allègrement bafoués. Et nous en sommes bien là. Il faut se résigner à vivre avec son temps, être moderne et ne plus se laisser bercer par des illusions passéistes. Il est grand temps de mettre l'Ethique à la poubelle, ce n'est plus un concept fédérateur. L'espoir réside dans le commerce, l'économie de marché, et ils ne pourraient souffrir d'être entravés par des notions aussi dépassées et futiles que le respect des droits de l'homme. En Iran, on ampute, on pend, on emprisonne, on torture et on assassine des journalistes sans vraiment se poser de questions d'éthique. Alors bon, on ne va quand même pas faire la fine bouche et jouer aux vierges effarouchées quand il s'agit de faire du business avec eux, non ?
 
(la photo est celle de Zahra Kazemi, journaliste canado-iranienne, morte en détention en Iran)


12:16 Écrit par Lato | Lien permanent | Commentaires (13) |  Facebook |

16/04/2005

Minute darwinienne

Tout évolue, nous dit-on. Il est vrai que des indices, par-ci, par-là, attestent d'un incontestable changement. Les zakouskis, par exemple (ces petites choses à manger lors de mariages et de réceptions, dont il bon de voir par quelle porte ils arrivent et d'aller s'y poster, quand on se fiche comme de sa première culotte de l'évènement, et que l'on a décidé de tuer son ennui en s'empiffrant comme un sapajou): on est passé de l'infâme canapé au pâté à la délicate cuillerée de gambas safranée parfumée à l'huile de truffe, ou au vidé de petits gris aux échalottes et fleur de sel de Guérande. C'est un indice fort. Il y en a d'autres. Je voudrais vous parler ici du cerveau. Notre cerveau. Il est, de nos jours, composé de 3 couches: un cerveau reptilien -siège de nos fonctions vitales et de nos instincts-, un système limbique -qui génère nos sentiments et nos humeurs-, et finalement, un cortex cérébral qui nous a permis la pensée, l'analyse, le langage. La question que je me pose est la suivante: quelle sera la fonction de la prochaine couche ?




16:40 Écrit par Lato | Lien permanent | Commentaires (14) |  Facebook |

11/04/2005

Ceci n'est pas une frite

Une vague impression, désagréable, de n'avoir eu droit à aucun poisson d'avril dans les médias cette année -mais avais-je regardé assidûment ?- me fit d'abord croire à une erreur de calendrier ou de planning. A y réfléchir un peu plus, je me dis, dans un deuxième temps, que les rédactions, par respect pour l'abondante morbidité de ce début de mois, avaient décidé de nous faire rire un peu plus tard que le 1er avril. Bon, d'accord, ce n'était pas le gag du siècle mais, entre le port du veston obligatoire pour aller voter et la découverte d'une nappe pétrolifère en-dessous de la Bourse, le refus du ministère wallon de l'agriculture de sponsoriser une baraque à frites dans le cadre des 175 ans de la Belgique en invoquant comme raison le manque de visibilité de l'origine régionale de la patate, tenait finalement assez bien sa place. Et bien, j'avais tout faux. J'ai pris mes infos. C'est vrai.




12:52 Écrit par Lato | Lien permanent | Commentaires (13) |  Facebook |

07/04/2005

C'était demain

Une nouvelle ère d'espoirs et de perspectives heureuses s'offre à nous.
Le vieux mythe du voyage dans le temps est dorénavant une réalité.
Ce n'est plus un secret pour personne, la machine fantastique a enfin été construite. Elle s'appelle... "directive Bolkestein". Avec elle, par magie de l'ingénierie socio-économique batave, hop, nous allons tous goûter instantanément aux nombreux plaisirs de ce bon vieux 19ème siècle, époque bénie où les ouvriers fermaient leurs gueules, où les enfants travaillaient dans les mines, et où tout le monde mourrait de fatigue ou de maladie à 50 ans, faute de n'avoir pu s'alimenter correctement ou de n'avoir eu accès à des soins de santé dignes de ce nom. Pas la peine de se ruer vers les guichets toutefois, les tickets pour la nouvelle attraction d'Euroland seront distribués gratos en rue par vos mandataires politiques. Il n'y a qu'une petite chose qui a changé depuis: on a lu. Et il ne sera pas impossible que, de temps en temps, des Morlocks affamés s'offrent une tranche d'Eloï.

15:30 Écrit par Lato | Lien permanent | Commentaires (9) |  Facebook |